mardi, mai 30, 2006

l’Ecole de Bibliothéconomie et des Sciences de l’Information de Montréal

« J'ai pu trouver ce que je cherchais parce que je suis monté sur les épaules de la génération qui m'avait précédé. »
Bernard de Chartres (Merci Nicolas)


C’est avec cette citation que s’ouvre le site web de l’EBSI, l’Ecole de Bibliothéconomie et des Sciences de l’Information de Montréal qui forme, avec l’Enssib, l’un des principaux centres de ressources francophones en Sciences de l’Information.

En tant qu'établissement, l'EBSI est rattachée à l'Université de Montréal, et plus précisément Ses programmes à la Faculté des Arts et des Sciences (FAS) dont relèvent ses diplômes de maîtrise en sciences de l'information et de Ph.D. en sciences de l'information. Ainsi, dans le respect de la mission de l'Université, l'EBSI a pour mission de :
  • former des professionnels et des chercheurs à la gestion de l'information consignée et des connaissances en vue de maximiser leur transfert et leur utilisation dans la société ;
  • contribuer à l'avancement des connaissances et des pratiques en gestion de l'information par ses activités de recherche aux plans national et international.

    L'autre influence manifeste est celle de l'American Library Association (ALA) qui lui a valu son programme de maîtrise. Un diplôme devenu maîtrise en sciences de l'information (M.S.I.) dès 1998. L'École offre également, depuis 1983, un certificat en archivistique et depuis 2001, un certificat en gestion de l'information numérique. Enfin, depuis septembre 1997, l'École dispense un programme de doctorat en sciences de l'information (Ph.D.), et propose même les trois thèses complétées en accès libre, deux d'entre elles faisant partie de la Liste d'honneur du doyen de la Faculté des études supérieures, ce qui signifie que le nouveau docteur a réussi de manière exceptionnelle l'ensemble des cours et des séminaires de son programme et que sa thèse a été évaluée, à l'unanimité des membres du jury, comme faisant partie des meilleures du domaine scientifique concerné.

    Régulièrement, on entend parler de cette école incontournable dans le paysage documentaire. Hervé Le Crosnier, fondateur de la liste de diffusion Biblio.fr, professeur au Département d'informatique de l'Université de Caen était ainsi invité à l'EBSI au premier trimestre 2006 et nous a gratifié d'une série de quatre conférences sur le Web. (Les autres conférences du cycle sont disponibles ici).



    Sur le site, on trouve également MetroMeta, un outil pédagogique de présentation de normes, initiatives et ensembles de métadonnées utiles au secteur des sciences de l’information sous une forme graphique originale rappelant celle d'une carte de métro. En passant avec la souris sur chaque nœud de la version en ligne, vous obtenez la forme développée de l’acronyme et en sélectionnant l’une des lignes, des précisions sur chaque norme. Conçu par James Turner de l’EBSI (Montréal) en 2003, ce travail a été commandité par le GRIV (groupe de recherche sur l'information visuelle) dont l'un des objectifs est de produire des outils pédagogiques sous forme graphique. Il a été conçu au sein de l’EBSI et est maintenu par l’équipe de projet MétroMéta (cf ce billet de Dalb).

    L'Ecole propose encore un certain nombre de ressources en Sciences de l'Information :
  • Une liste de liens
  • Des sites web en relation avec les enseignements dispensés
  • Un thésaurus des termes les plus fréquemment utilisés
  • La bibliothèque de Bibliothéconomie qui semble vraiment incontournable dans le domaine.
  • Enfin les étudiants publient leurs bulletin et périodiques.

    Pour finir, et parce que c'est cette nouvelle qui m'a poussé à me pencher sur l'Ecole, Jean-Michel Salaün, directeur de l'Ecole de bibliothéconomie et des sciences de l'information (EBSI) à Montréal, vient d'ouvrir son "bloc-notes" (RSS) avec ce descriptif : Repérage de données sur l'économie des documents dans un environnement numérique. Les catégories apparaissent comme autant d'onglet en haut de pages et abordent des thèmes économiques, sociologique, juridique, surle monde de l'édition, de la télé, des télécoms, du e-commerce, du Web 2.0 ou des moteurs.

    Assurément, un blog à ne pas manquer et agréger d'urgence.

  • 1 Commentaire-s :

    Anonymous Nicolas a dit...

    On fait toujours cette erreur curieuse à propose de cette citation: elle n'est pas de Newton.
    Elle date du 12e: Bernard de Chartres, comme me l'a appris il y a qq années maintenant ce brillant professeur: Ruedi Imbach (http://www.paris4.sorbonne.fr/fr/article.php3?id_article=2614)

    7/14/2006 11:24:00 PM    

    Enregistrer un commentaire

    rétroliens :

    Créer un lien

    << Home