mercredi, mai 03, 2006

Shhh !



Elément indispensable de la panoplie du parfait bibliothécaire avec le chignon, la perte de lunette et la pile de vieux livres : un doigt tendu vers le ciel et posé sur les lèvres dans un geste intimant le silence. La preuve, même Nancy notre librarian action figure adorée peut brusquement demander le silence en mimant le sempiternel shhh (alors qu'elle avait refusé un chignon éjectable, bizarre).

Je voudrais ce soir détourner l'emblème ou plutôt le son en vous présentant un texte que vous connaissez probablement déjà mais que je viens de découvrir et qui m'a beaucoup plus : L'histoire du Poète Shih Shih, qui adorait manger des lions.

Le texte en lui-même est assez impressionnant qui se compose de quelque 93 shih qui se suivent mais ne signifient pas la même chose. Un poème autrement dit imprononçable en mandarin :
Shíshì shishì Shi Shì, shì shi, shì shí shí shi.
Shì shíshí shì shì shì shi.
Shí shí, shì shí shi shì shì.
Shì shí, shì Shi Shì shì shì.
Shì shì shì shí shi, shì shi shì, shi shì shí shi shìshì.
Shì shí shì shí shi shi, shì shíshì.
Shíshì shi, Shì shi shì shì shíshì.
Shíshì shì, Shì shi shì shí shì shí shi.
Shí shí, shi shí shì shí shi, shí shí shí shi shi.
Shì shì shì shì.


Je vous recommande surtout de l'écouter, au format RealMedia sur la page ci-dessus, ou en MP3. Ci après vous en avez une retranscription avec les caractères chinois, qui je crois, se lisent de droite à gauche (me trompé-je ?).



En Mandarin, où la prononciation diffère selon la tonalité adoptée, ce texte suit pas moins de quatre intonations ce qui donne ceci :
shi2 shi4 shi1 shi4 shi1 shi4 shi4 shi1. shi4 shi2 shi2 shi1. shi4 shi2 shi2 shi4 shi4 shi4 shi1 shi2 shi2. shi4 shi2 shi1 shi4 shi4 shi4 shi2. shi4 shi1 shi4 shi4 shi4 shi4 shi4 shi4 shi2 shi1. shi4 shi3 shi4 shi3 shi4 shi2 shi1 shi4 shi4 shi4 shi2 shi4 shi2 shi1shi1. shi4 shi2 shi4 shi2 shi4 shi1. shi4 shi3 shi4 shi4 shi2 shi4 shi2 shi4 shi4. shi4 shi3 shi4 shi2 shi4 shi2 shi1 shi1 shi2 shi2. shi3 shi4 shi3 shi2 shi1 shi1 shi2 shi2 shi2 shi1 shi1 shi4 shi4 shi4 shi4
qui peut se traduire par en français par:
Un poète appelé Shih vivait dans une maison de pierre et était friand de lion.
Il s'était juré d'en manger dix.
Il avait l'habitude d'aller au marché à 10 heures pour chercher des lions.
C'était ce moment lorsque soudain dix lions arrivèrent sur le marché.
Et Shih arriva sur le marché aussi et vit ces dix lions.
Grâce à ses flèches, Shih a alors tué les lions.
Et il a ramené leurs corps dans sa maison de pierre.
Sa maison était humide alors il a chargé ses domestiques de l'essuyer.
Quand la maison de pierre fut nettoyée,
Shih essaya alors de manger les corps des dix lions.
Et il s'est rendu compte que ces dix cadavres de lions étaient dix lions de pierre.
Alors il essaya de s'en débarrasser.
(traduction Omnihilus)

(et pour Manue, une traduction castillane ^^)

L'histoire s'arrête là mais pourrait continuer, puisqu'il existe pas moins de 39 autres mots se pronoçant Shih en mandarin. A l'origine, semble-t-il, ce texte de Chao Yuen-Ren a été composé au début du 20e siècle pour montrer l'impossibilité de transcrire le mandarin dans une écriture occidentale.

1 Commentaire-s :

Blogger Bruit et chuchotements a dit...

C'est aussi le poétique pays où l'on dit "Shhh!" aux honorables opposants politiques.

http://www.pcinpact.com/actu/news/28088-Google-change-de-nom-en-Chine.htm

5/03/2006 08:40:00 PM    

Enregistrer un commentaire

rétroliens :

Créer un lien

<< Home