mardi, janvier 10, 2006

BiblioAcid ferme

Il y a certaines nouvelles qui vous sonnent et vous surprennent.

Depuis la rentrée mon blog est en sommeil : nous finalisons les fiches pour le Contrat Quadriennal et fûmes bien occupés ces derniers jours. Du coup, la lecture de mon agrégateur me prend pas mal de temps également afin d'écûmer les centaines de billets de retard dont j'ai raté la parution ces dernières semaines.

Innocemment, j'en arrivai à l'excellent Outil de Veille lorsque j'y découvre avec stupeur l'annonce de la fermeture de BiblioAcid.

BiblioAcid avait déjà presque deux ans, autant dire que c'était un dinosaure dans la biblioblogosphère francophone, et il n'y a guère que le réellement incontournable Figoblog pour pouvoir lui tenir tête ^^ . J'étais particulièrement attentif aux billets dont le ton à la fois décalé et informatif m'avait tout de suite séduit. J'en suis d'autant plus attristé que c'est Nicolas Morin qui, plus ou moins directement ^^, m'a amené à blogguer par le biais d'une formation à l'Enssib.

Quoique les auteurs décident, on ne peut que les remercier de la tenue de ce blog et leur souhaiter une bonne continuation dans ce qu'ils ont désormais envie de faire. D'ores et déjà, ils nous informent que nous pouvons les retrouver dans leurs propres blogs personnels (i.e. non commun mais toujours professionnalisant) : les notes de travail de Nicolas Morin sur son travail à la BU d'Anger et les digressions bibliothéconomiques de Marlène Delhaye. En attendant, les archives de BiblioAcid sont toujours accessibles en ligne.

Quant à la revue BiblioAcid, il semble également que son avenir soit sérieusement compromis. Peut-être qu'avec un peu d'insitance et un regard bien poignant de chat potté parviendrons-nous à grapiller un autre numéro ? hmm ?

0 Commentaire-s :

Enregistrer un commentaire

rétroliens :

Créer un lien

<< Home