mardi, septembre 12, 2006

Travailler en bibliothèque

Ces derniers temps, je reçois quelques demandes d’informations sur le métier de bibliothécaire, en lien évidemment avec mon précédent billet sur mon expérience personnelle, qui a reçu un accueil inattendu.

Pour répondre à ces questions, j’ai décidé de rédiger un billet ici, même si évidemment je conseille à toute personne souhaitant découvrir cette profession de consulter d’autres sites bien plus complets, à l'instar de la base de connaissance Bibliopédia ou du site de l’enssib par exemple.

Sachez d’abord que devenir bibliothécaire recouvre en fait plusieurs réalités. En effet, travailler en bibliothèque, c'est être fonctionnaire, comme devenir enseignant. Dès lors, comme dans toute administration publique, les personnels dans une bibliothèque sont regroupés dans trois grades A, B et C qui correspondent respectivement aux fonctions « de direction et d'encadrement » (A) concours ouvert aux BAC+2, aux fonctions « d'application et de rédaction » (B), de niveau BAC, et aux fonctions « d'exécution » (C), pour lesquelles aucun diplôme n’est requis et dont le recrutement se fait par recrutement direct souvent encore.

Des descriptifs de ces grades et des fonctions afférentes sont disponibles sur les sites du ministère de l’éducation nationale sous le nom de « Bibliofil’ », référentiel de la filière bibliothèque avec des fiches emploi-type pour les emplois de la filière d'Etat et pour les emplois de la filière territoriale, sur le site du CNFPT, l'organisme en charge de l'organisation de ces concours (cf infra pour la différence entre les bibliothèques d'Etat et territoriales).



Pour passer des concours, votre filière d'origine importe peu. Certes, la majorité des candidats viennent de Lettres ou d'Histoire mais ce n'est absolument pas un critère nécessaire et encore moins suffisant : je pense que c'est plutôt la capacité de réflexion, probablement la maturité, qui importe. Faire de la communication ou de l'information n'est pas non plus obligatoire. (Ceci dit, souvent les sujets proposés peu ou prou sont en relation avec les sciences de l’information, le monde de l’art, de la lecture etc… et je dois concéder que ma propre formation en Sciences de l’Information m’a été utile, ne serait-ce qu’au niveau des références à donner et citer dans l’épreuve de composition).

Les concours de niveau A en externe vous demandent essentiellement de la culture générale, même si le niveau demeure élevé (il faut avouer que la plupart des candidats ont déjà un niveau BAC+4 ou +5). On vous demandera également une note de synthèse à partir d'un dossier et donc une composition sur un sujet dans un domaine que vous aurez préalablement choisi (lettres et sciences humaines, sciences et techniques...). Vos connaissances dans une langue étrangère vous serviront pour l'oral voire pour l'écrit selon le concours, apportant des points précieux.

Pour les autres postes B ou C, d'assistant ou de magasinier, ce sont surtout vos compétences professionnelles et connaissances sur le milieu et le travail en bibliothèques qui seront demandées par vos employeurs pour que vous soyez rapidement opérationnels. Il peut être intéressant alors de suivre une formation professionnalisante comme un DEUST ou un DUT « Métiers du Livre » (à Lille, Rennes, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Grenoble, Nancy, Paris…). L’épreuve écrite d’assistant par exemple vous demande d’analyser d'un dossier technique portant sur la résolution d'un problème auquel un assistant des bibliothèques peut être confronté dans l'exercice de ses fonctions puis de répondre à un certain nombre de questions.

Le calendrier des concours d’Etat est accessible sur le site du ministère de l’Education Nationale ou celui de l’enssib.

Enfin, des annales sont disponibles sur le site privé d’Adeline Maria : concours.bib.



Sachez encore qu'il existe deux types de bibliothèques, donc deux types de concours :
• les bibliothèques territoriales (gérées par une collectivité territoriale), comprenant les bibliothèques municipales ou départementales,
• et les bibliothèques d'Etat, sous la tutelle d'un ministère, regroupant essentiellement des Bibliothèques Universitaires mais également la Bibliothèque nationale de France ou des bibliothèques classées (ayant un fonds ancien remontant à la révolution française au moins).

Chacune a son concours et son mode de recrutement spécifique.

En territorial, il faut répondre à des annonces et démarcher les employeurs (collectivité territoriale, mairies…) une fois le concours en poche. Les lauréats sont en fait placés sur une liste d'aptitude pendant trois ans au bout desquels ils perdent le bénéfice du concours. Les employeurs potentiels peuvent avoir accès à cette liste et contacter directement les lauréats également, sachant que le nouvel agent devra suivre au cours des deux ans suivants un certain nombre de stages au cours desquels il ne sera pas en poste, évidemment.

Dans le cadre d'un recrutement d'Etat, vous allez directement à l'ENSSIB, l'école nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques qui forme les cadres A des bibliothèques, pendant un an (pour les Bibliothécaires) ou 18 mois (pour les futurs conservateurs). Cette école est à Lyon. Les lauréats sont alors affectés dès réussite au concours à un poste par ordre de mérite, et par adéquation entre leurs vœux et les besoins des établissements.

Il faut savoir enfin que la ville de Paris possède un statut propre à mi-chemin entre les concours territoriaux et les concours d’Etat et donc un mode de recrutement qui lui est également propre.

Des annonces d'emploi paraissent dans des magazines comme Télérama, La Gazette des communes ou Livres Hebdo, magazines hebdomadaires que je vous engage à lire et feuilleter pour leurs articles sur le monde des bibliothèques. Si vous ne les trouvez pas dans votre kiosque, vous pouvez toujours les demander dans votre médiathèque de quartier.

Enfin, vous pouvez entrer par la petite porte en essayant d'avoir des emplois de contractuelle. Ce n'est pas top et forcément temporaire, mais il faut savoir que ça existe. La fonction publique aussi emploie des vacataires. Cependant je ne sais pas trop si c’est aisé. Lorsque j’étais allé poser ma candidature dans ma bibliothèque municipale au sortir du lycée pour connaître un peu plus le métier, j’avais été reçu plutôt froidement, le directeur m’affirmant qu’il fallait d’abord passer des concours et qu’il n’était pas vraiment conseillé de le faire… mais bon 

Enfin, je vous renvoie vers deux ouvrages :

  • Le métier de bibliothécaire / Association des bibliothécaires français ; dir. Raphaële Mouren et Dominique Peignet. - Paris : Ed. du Cercle de la Librairie, 2003. - 527 p. ; 24 cm. - ISBN 2-7654-0866-1
  • La sagesse du bibliothécaire / Michel Melot. - Paris : l’Œil neuf éditions, 2004. - 109 p. ; 20 cm. - ISBN 2-915543-03-8




Et pour aller plus loin, je vous renvoie également sur le site perso d’un agent BAS au SCD de Lyon 2, très complet et empli de remarques, anecdotes, et de références.

Surtout, si d'autres collègues ont des compléments, rectifications, liens ou autres remarques à apporter, qu'ils n'hésitent pas.

Bonne chance à toutes et tous.

3 Commentaire-s :

Blogger Bruit et chuchotements a dit...

Le référentiel Bibliofil concerne uniquement la filière Etat ; pour les territoriaux il faut voir le référentiel CNFPT : http://www.cnfpt.org/fr/particuliers/contenu.php?id=42&action=lst&id_champ_inter=4&id_famille=33

Pas facile d'expliquer toutes ces subtilités !

Récemment j'ai aussi essayé d'expliciter un peu la rubrique emploi de Bibliopedia.
http://biblio.wikia.com/wiki/Emploi

9/12/2006 08:52:00 PM    
Blogger Thilas a dit...

Merci de ces précisions. Je vais modifier le billet en conséquence.

9/12/2006 10:10:00 PM    
Anonymous Kyuuketsu a dit...

Merci d'avoir fait cet article, il contient des infos interessantes :) Ton blog a l'air très bien fait et je prendrai plus de temps dès que possible pour mieux le lire.
Je prépare actuellement le concours de bibliothécaire territorial pour mai 2008, une véritable passion après 3 années de droit, qui même réussies,ont fini par me dégouter de cette vieille voie.
A ceux qui liraient les commentaires, j'appuie le livre que tu as cité "le métier de bibliothécaire". Je suis actuellement plongée dedans, et c'est un peu une bible :)

8/17/2007 10:07:00 PM    

Enregistrer un commentaire

rétroliens :

Créer un lien

<< Home