lundi, mai 23, 2005

La lune sur la branche

Je vous parlais ici et de Lithium et de son initiative de quête à la découverte du petit monde des bloggueurs (Cela me fait penser qu'il me faudrait un peu recentrer ces billets sur des sujets uniques pour en favoriser la consultation...). L'idée est belle et je me suis laissé tenté à répondre au premier questionnaire qu'il vient de mettre en ligne (cf lien sur le titre).
Si l'idée vous plait, filez donc répondre au(x) questionnaire(s) de Lithium, il vous en sera reconnaissant ;)

Voici donc mes réponses :

-Ton blog à toi, c'est quoi (adresse, sujets abordés) ?
Mon blog se situe à l’adresse : http://vagabondages.blogspot.com. Il s’agit de commentaires sur l’actualité des blogs, de listes de liens regroupés par thèmes, des informations sur l’actualité des bibliothèques et de la documentation, des informations sur ma vie personnelle. En fait, il s’avère difficile de parler de soi et de sa vie personnelle, et plus facile de parler d’informations. L’orientation du blog se fait donc toute seule. Enfin, nous sommes deux à contribuer au blog, mon compagnon et moi, mais finalement c’est moi qui poste le plus.

- Comment as-tu découvert que les blogs existaient ?
La découverte s’est déroulée au cours d’un stage professionnel. M. Morin, conservateur et auteur de BiblioAcid, nous présentait les blogs et les fils RSS et les agrégateurs. L’idée m’a plu et m’a trottée un temps dans la tête. Lorsque j’ai découvert que d’autres amis se lancaient et s’étaient lancés dans l’aventure, j’ai décidé de me jeter à l’eau et d ‘essayer, oui, pourquoi pas…

- Quand as-tu commencé à lire des blogs ?
A la même époque, c’est-à-dire grosso modo vers le début de l’année. Lorsque j’ai découvert les blogs, je me suis plus intéressé au phénomène. Au début, je lisais de temps à autre des blogs professionnels, puis ce furent des blogs créés par mes amis, et enfin d’autres, au gré de mes pérégrinations.

- Quelle est la date de ton premier billet ?
Mardi 22 février 2005, 22h15.

- Pourquoi as-tu commencé à bloguer ?
L’idée de communiquer me plaisait. J’avais envie de faire partager les informations que je pouvais ainsi glâner à droite à gauche et de leur donner une nouvelle utilité. Néanmoins, je n’ai d’abord communiqué l’adresse du blog à personne. Je ne voulais pas que ce travail dont la forme finale n’était pas définie soit diffusé avant même que je n’en acquiert la maîtrise. Et puis finalement, la renommée s’est faite toute seule. Avec le temps, les renvois et les liens que je proposais et en laissant mon adresse dans les commentaires, car l’idée n’était pas non plus de me cacher, je n’en avais pas honte pour autant.

- A ton avis, pourquoi les blogs sont nés ?
Pourquoi ils sont nés ? Je ne sais pas vraiment. Pour satisfaire des besoins de communications de blogueurs je suppose. Pourquoi ils ont un tel succès en revanche me paraît plus judicieux. Je pense que la facilité d’ouverture d’un blog, les possibilités de communication et la malléabilité du support (on peut faire ce qu’on veut d’un blog) y sont pour beaucoup.

- Que t'inspire la multiplication des blogs ces derniers temps ?
Je ne sais pas trop. En fait, j’en suis encore à me demander si cette multiplication est effective, ou si elle me paraît importante parce que je suisen plein dans ce phénomène des blogs moi-même. Je pense que comme pour tout, il y a du bon et du mauvais, comme pour internet, il y a beaucoup de bruit. C’est pourquoi il est important de bien savoir se repérer dans cette nouvelle et déjà dédalienne blogosphère.


- Qu'est-ce que tu ne publieras jamais sur ton blog ?
Je ne publierais jamais de propos racistes, antisémites ou homophobe. Mon blog est un blog à caractère surtout informatif mais son contenu n’est pas figé. Il peut changer, évoluer au gré de mes aspirations et de mes vagabondages. Je tiens à ce que je puisse sinon en être fier, du moins l’assumer totalement.

- Tu sais ce qu'est un flux RSS ? T'en sers-tu pour lire les blogs des autres ? Si tu les utilises, vas-tu quand-même sur les blogs pour les lire ?
Ouh là, une à la fois. Oui je sais ce qu’est un flux RSS, depuis ce fameux stage, donc. Et effectivement, je m’en sers religieusement pour lire les multiples blogs auxquels je suis abonné. J’utilise blogline comme agrégateur mais en fait, je n’en connais pas d’autres. Du coup, je ne vais plus systématiquement sur les blogs eux-mêmes, même s’il m’arrive encore effectivement de retourner directement à l’adresse du blog. Cela dépend donc du temps que j’ai, du billet que je lis, du billet agrégé (des fois on ne trouve que des résumés) voire évidemment de l’existence ou non d’un fil RSS. L’identité du blogueur entre aussi en compte, je suis plus enclin à visiter in vivo les blogs de personnes que je connais.

- Combien de blogs lis-tu ?
Environ une quarantaine. Mais le nombre varie régulièrement selon mes trouvailles, mes envies et le temps dont je dispose…

- Si tu ne devais en retenir qu'un, ce serait lequel (avec l'adresse) ?
Le blog du réseau des Urfists, c’est l’un des meilleurs professionnellement parlant que je connaisse. J’aurais aimé écrire ce genre de blog : http://urfistinfo.blogs.com/.

- Tu laisses souvent des commentaires sur les blogs ? Et lis-tu les réponses à tes commentaires ?
J’aime écrire des commentaires et j’aime en lire. Je me dis que c’est naturel parce que tout simplement j’aime recevoir des commentaires sur mon propre blog. Ensuite, c’est vrai que je ne vais pas toujours lire les réponses à mes commentaires, sauf s’il s’agit de publications sur lesquelles je reviens régulièrement, mais en général, j’oublie. Le commentaire est une réaction immédiate et je ne pense pas toujours à faire attention où je la fais. Pas toujours, ce qui ne signifie pas que je ne reviens jamais :p.

- Tu fais attention à tes statistiques ? Pourquoi ?
Oui, j’aime les statistiques. J’aime savoir d’où viennent les gens qui me lisent et découvrir comment ils sont venu jusqu’à moi. Je trouve intéressant de connaître leurs mots-clefs, les pages qu’ils ont apprécié. J’aime connaître ce qui plait et je me dis ensuite que je pourrais faire évoluer ce blog en fonction de ce qui a plu. J’emploie le conditionnel car une page qui a été très visitée est le billet racontant notre PaCS récent avec mon ami. Or je ne sais pas vraiment si je suis prêt à plus parler de moi sur ce blog. C’est un pas énorme que je ne suis pas certain encore de vouloir franchir. La question demeure.

- Pour toi, bloguer c'est uniquement écrire ou c'est aussi lire ?
L’action de bloguer est d’abord une action d’écriture. Mais c’est ensuite intégrer une communauté et donc ensuite également lire. Bloguer, c’est faire partie d’un réseau, avoir des connaissances, s’enrichir à tout point de vue.

- Penses-tu que le phénomène blog va s'essouffler ? Mourir ?
Non, je ne pense pas. Du moins pas tout de suite. Pour l’instant, il bénéficie certes d’un certain vent de la nouveauté mais je pense que c’est un médium qui a encore de beau jours devant lui.

- Tu penses un jour arrêter de bloguer ?
Je ne pense pas bloguer toute ma vie, non. Il faudra forcément que j’arrête. Maintenant, je ne sais ni quand ni à quelle occasion. Mais bloguer est une activité nouvelle qui demande du temps et, aussi intéressante soit-elle, il n’y a pas que cela.

- Qu'est-ce qui te fera arrêter de bloguer ?
Le manque de temps, l’envie de me retrouver plus avec mon chéri, ou le fait tout simplement d’avoir d’autres activités, d’autres centres d’intérêts. Je pense que le blog se délitera seul mais je ne pense pas que cette mort sera dommageable. Je suis déjà content de ce qui a été fait. Et je trouve que c’est cela qui est important. Ne jamais regretter et savoir apprécier.

- Quel sera le titre de ton dernier billet ?
Très sincèrement aucune idée. Le blog, c’est aussi l’instantanéité, non ? Et puis, on n’en est pas là heureusement.

- Quelle question aurais-tu envie qu'un blogueur te pose ?
Tu pourrais demander aussi si nous (blogueurs) avons communiqué l’adresse du blog à nos familles. Cela pose la question de la façon dont nous faisons partager notre monde à nos proches. Dans mon cas, la réponse est oui. Une autre question serait de savoir si on souhaite dépasser le blog et rencontrer les amis en vrai, et ma réponse est encore positive. J’adore ce genre de rencontres. En fait, d’une manière générale, j’adore rencontrer. A l’inverse de ce que disait Sartre j’ai envie de dire que la vraie richesse, c’est les autres.

1 Commentaire-s :

Blogger Lithium a dit...

Merci beaucoup à toi ;-)

5/24/2005 08:18:00 AM    

Enregistrer un commentaire

rétroliens :

Créer un lien

<< Home