vendredi, mai 20, 2005

2005 : année de la physique

Et oui, 2005 est l'année de la physique, mais pas une année en France de la Physique, non, c'est l'année mondiale de la physique... une célébration internationale initiée par les Noations Unies pour commémorer les découvertes du grand Albert (rien à voir avec le petit Robert, hein, l'autre celui qui tire la langue) datant de 1905, l'"année miraculeuse" où il a publié trois articles très importants qui influencèrent de manière durable notre vision actuelle de la Physique et créèrent un nouveau paradygme.

A cette occasion, un certain nombre d'événements sont initiés un peu partout dans le monde... enfin normalement car sur le site officiel on découvre seulement des événements américains dans des états américains, l'"International Union of Pure and Applied Physics servant de caution internationale. Bon certes, on retrouve un lien vers la société française de Physique mais ce me semble un peu pauvre... d'autant qu'il n'y a pas d'information particulière sur ce portail franco-français.

C'est donc l'occasion à l'internaute lambda de se rendre utile (et là, j'en arrive à la raison de ce billet). De nos jours, c'est la logique du maillage et du réseau qui prédomine sur l'internet. Toute personne un tant soit peu équipée peut se raccorder à ce réseau. Chaque ordinateur, dès lors, peut être utilisé dans son temps libre à des fins collaboratives à l'échelle mondiale telles que les prédiction atmosphériques. Ainsi le projet climateprediction.net qui demande aux internautes de les laisser utiliser du temps de calculs de leurs machines, l'objectif étant d'étudier les approximations et les hypothèses qui peuvent être faits dans les modèles de prévisions les plus récents. Ainsi également le projet Einstein@home qui permet à chacun de mettre à profit son ordinateur personnel pour traquer les ondes gravitationnelles prédites par le physicien Albert Einstein, vedette de cette année 2005 de la physique. Un troisième projet encore est le projet SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence), un projet scientifique dont le but est de détecter une vie extra-terrestre intelligente. Une approche, appelée SETI radio, utilise des radiotélescopes pour écouter des signaux radio à bande étroite venant de l'espace. De tels signaux n'apparaissent pas de façon naturelle, le fait d'en détecter apporterait la preuve de l'existence d'une technologie extraterrestre.

Comment ça marche ? Lorsque vous allumerez votre ordinateur, le logiciel BOINC se lancera qui utilisera une partie de la puissance de votre ordinateur, de votre espace disque, et une partie de votre connection Internet, sachant que vous pouvez contrôler la quantité de ressources allouées et quand les utiliser.

La physique participative... on n'arrête pas le progrès.

0 Commentaire-s :

Enregistrer un commentaire

rétroliens :

Créer un lien

<< Home