mardi, mai 17, 2005

Bibliothèque internationale

Deux semaines d’absence, mine de rien, cela en fait des lectures à rattraper. Mon agrégateur m’indiquait près de 500 billets mais je pioche également à droite et à gauche et cela doit faire un peu plus. Du coup, je vais combler tout cela progressivement et je vous enverrais ce que j’ai trouvé même si je me doute que ces informations ne seront pas de toute première fraîcheur.

Cette masse informationnelle me donne le sujet du billet du jour : les moteurs de recherche d’information.

Certains billets évoquent donc les récentes initiatives de grandes bibliothèques en réaction au rouleau compresseur de numérisation de Google. Ainsi, à l’appel de six dirigeants européens, la bibliothèque européenne est d’ores et déjà accessible tandis que les états ibéro-américains (soit amérique latine plus Espagne et Portugal) mettent en place l’"Organización de Estados Iberoamericanos para la Educación, la Ciencia y la Cultura (OEI)", ou pour les non hispanophones, l'Organisation des Etats Ibéro-américains pour l'éducation, la science et la culture. Il s’agit de promouvoir et diffuser les travaux de recherches de ces pays.

De leur côté, la France et l’Allemagne se concertent pour créer un moteur Quaero à partir et autour de la réponse européenne à Google : Exalead. Cette initiative est à rapprocher de cet autre moteur situé sur le site de la bibliothèque universitaire de l'Université de Karlsruhe avec une interface disponible en 4 langues, et qui permet une recherche simultanée dans les catalogues de plusieurs dizaines de bibliothèques nationales (exemple pour la france : le Sudoc et la BN ; mais également les BN de Finlande du Danemark, d’Autriche, de Suisse, d’Allemagne, la British Library…).

Pour information, le Sudoc en France est le Service Universitaire de DOCumentation qui regroupe en un même catalogue les collections de toutes les bibliothèques universitaires françaises et de grands établissements. Il existe également un portail autour de ce catalogue qui permet d'avoir accès au document en texte intégral. Cependant, seules les bases en accès libre (moissonnage OAI) sont disponibles. Très prochainement, le module de gestion des périodiques sera intégré, dès que les modalités d'accès authentifiés seront organisées. Les recherches peuvent porter sur les catalogues et bibliographies, les thèses, la production scientifique, les fonds numérisés, des sites de référence. L'Agence Bibliographique de l’Enseignement Supérieur qui gère ce portail envisage l'accès à environ 6000 titres de périodiques. En outre, l'accès authentifié permettra une consultation depuis n'importe quel poste, des documents acquis par l'université ou en accès libre.
Enfin, une interrogation directe du Sudoc depuis le navigateur Firefox (Mozilla.org) est possible sous la fenêtre moteur (google par défaut) ; il suffit pour cela d'être utilisateur de Firefox sous windows. Pour installer cette extension il suffit de cliquer ici.

Mais les moteurs ne sont plus utiles s’ils en deviennent inexploitables. Ainsi l'Urfist Info nous offre-t-il un excellent article très bien documenté sur l’accessiblité des sites web, id est en plus des problèmes liés aux navigateurs, il s’agit d’aborder des questions de handicap. Il y évoque le label AccessiWeb créé par l'association BrailleNet qui permet de certifier l'accessibilité des sites Web suivant la législation française et en accord avec les directives européennes et offre une liste non exhaustive mais importante d’outils pouvant faciliter ces accès.

1 Commentaire-s :

Anonymous Olivier a dit...

J'utilise toute la journée des moteurs, pour mon travail... Je vais essayer Exalead, tiens.

J'aime bien mamma.com, le petit moteur de Montréal, et aussi A9.com , qui affiche les images et les liens sur la même page. Ca peut servir...

5/17/2005 06:44:00 PM    

Enregistrer un commentaire

rétroliens :

Créer un lien

<< Home