mercredi, février 23, 2005

Jamais deux sans trois...

... affirme la maxime. Il eut été alors malaisé de la faire mentir.

Voici donc le troisième post de la soirée.

Je me suis battu avec le code source de la page pour comprendre sa structure et la modifier de façon à faire apparaître des liens. Je ne suis pas peu fier de moi, avouons-le sans honte, puisque j'ai réussi à bidouiller suffisemment le code pour que s'affichent les amis blogs ; même si j'en suis encore au stade d'essais. Ce n'est pas vraiment une solution satisfaisante car il me faut tout entrer à la main en ligne de code, mais bon je m'en contenterais. Il reste encore probablement quelques réglages à faire de-ci de-là, comme l'établissement de catégories pour les posts, mais rien de bien urgent. Nous verrons tout cela au fur et à mesure de la croissance de ce petit.

Dans mon premier post de la soirée, je nous -à vous lecteurs, à nous bloggeurs- souhaitais bonne aventure, tous ensemble embarqués que nous sommes à voguer sur les flots de l'incertitude. La formule est lancée. Nous verrons ce qu'il va advenir de ces pages et de nos interventions à Xavios et à moi. Mélanges de posts autobiographiques ou professionnels, qui sait ? J'ai envie de le façonner comme l'envie et le moment me le dicteront, au hasard de mes vagabondages et de mes pérégrinations, réelles, fictives, idéelles ou bassement terre à terre. Possibilité m'est offerte en effet de publier mes articles par mail, donc pourquoi pas depuis mon bureau. Et vous aurez alors la joie de lire mes récriminations suite aux interventions intempestives de ma directrice (quoique depuis ses dernières vacances ça ait l'air d'aller un peu mieux) ou les derniers mots d'amour enflammés que m'inspire mon aimé au fil des messages que nous nous envoyons à longueur de journée.

Les acteurs sont en place, le décor installé,
les trois coups viennent de retentir et le rideau de se lever.
Cet espace clos et à la fois infini vous attend. La représentation va commencer...

0 Commentaire-s :

Enregistrer un commentaire

rétroliens :

Créer un lien

<< Home